Skip directly to content

Au quotidien...

Un doux géant au coeur tendre...

on ven, 01/04/2011 - 18:30

     Intelligent, curieux, il pose un regard calme et attentif sur son environnement.

     Ce doux géant au coeur tendre saura vous charmer par sa présence attachante et affectueuse et par ses roucoulements qui le font surnommer "singing cat" (chat chantant) par les Américains.

Ogre ou agneau?

on ven, 01/04/2011 - 18:35

     Patient et bienveillant, les enfants pourront le manipuler sans craindre de réaction excessive, bien-sûr il faut veiller à respecter ses moments de repos et de tranquilité.

      Malgré sa taille imposante, la vie avec un Maine Coon est empreinte de douceur et de tendresse.

     C'est un chat très attaché à son maître et qui a besoin de présence humaine (il ne sera pas heureux si vous le délaissez durant de trop longues journées), mais sans le caractère exclusif que l'on retrouve souvent chez les orientaux et les siamois.

Particulièrement attachant et affectueux, il suit son partenaire humain comme un chien, panache dressé en signe de bonne humeur.

     Il est très sociable que ce soit avec les animaux ou les humains, et au bout de quelques semaines il aura déjà pris des habitudes bien particulières avec chacun des habitants de votre foyer.

     Conscient de son physique impressionnant et de sa prestance, le Maine Coon ne s'effraie pas facilement, d'où sa grande facilité d'adaptation et sa capacité de cohabitation. 

     L'une de ses particularités de caractère: il bavarde, roucoule,...

Il nous informe qu'il va boire, qu'il traverse la pièce, qu'il va se coucher, qu'il se réveille...

Impossible de se sentir seul avec un Maine Coon, il suffit de discuter avec lui!

A t-il besoin de sortir?

on ven, 01/04/2011 - 18:56

     Il reste très félin et proche de ses instincts tels que enterrer sa nourriture (dans le carrelage!), tenter de creuser un puits dans la cuisine pour trouver de l'eau et nager dans sa gamelle pour peut-être pêcher un saumon!!! 

     Mais surtout, c'est un chasseur hors pair, et quand il chasse, tout le reste disparait.

     Tel un missile, il n'y a plus que la proie qui compte.

S'il course un oiseau par exemple, ce n'est pas la route, ni la circulation qui s'y déroule qui l'empêchera de tenter de l'attraper.

Et donc un Maine Coon qu'on laisse vagabonder finit très vite écrasé.

     De plus, son look sauvage peut le faire considérer, à tort, comme un prédateur concurrent et certains n'hésiteraient pas, hélas, à s'en débarrasser.

     Il ne faut pas oublier non plus, qu'au cours de ses promenades, il peut croiser la route de chats dont le statut sanitaire est loin d'être satisfaisant, et qui peuvent lui transmettre des maladies souvent incurables et mortelles.

     Pour toutes ces raisons, le Maine Coon est un chat à garder à l'intérieur, à moins de lui aménager un enclos sécurisé dans le jardin.

     Comme tous les chats, il peut très bien vivre parfaitement heureux à l'intérieur, à condition de ne pas le laisser seul trop longtemps et de lui offrir la possibilité d'exprimer ses comportements félins grâce à des points d'observation en hauteur, des petits coins où il pourra retrouver la tranquilité.

Un grand arbre à chat bien stable proche d'une fenêtre "où il y a de l'animation" comblera sa curiosité et lui permettra d'exprimer ses qualités d'athlète lors de ses jeux!

 

    

Que mange t'il?

on ven, 01/04/2011 - 21:18

     Le chat en général fait 15 à 20 petit repas au cours d'une journée.

     Il faut donc lui laisser sa gamelle à disposition afin qu'il puisse se nourrir en fractionnant lui-même ses repas.

     La croissance du Maine Coon est lente et il n'atteint sa taille adulte que vers 4 ans.

     Une alimentation de bonne qualité lui assurera un développement harmonieux.

     L'alimentation sèche (croquettes) est parfaitement équilibrée, mais il est également important de varier ses apports, par exemple en lui offrant de temps en temps de la pâtée de qualité et mieux, de la viande crue ou cuite ou du poisson bouilli.

     Souvenez-vous que le Maine Coon est grand, puissant, mais ce n'est pas un tigre, inutile donc de "l'engraisser"!

Son entretien.

on ven, 01/04/2011 - 21:47

     Le sous-poil du Maine Coon est fin et moins important que chez le Norvégien.

Son entretien est donc aisé. Un brossage hebdomadaire est souvent suffisant, à adapter en fonction du chat, de son poil et de la période de l'année (mue ou non).

     Il est facile, lors des pauses-câlins, de vérifier les aisselles et la "culotte" (arrière des cuisses), lieu de prédilection pour la formation des noeuds.

Il suffit alors de détendre les petits noeuds avec les doigts, ou de donner un petit coup de peigne.

     Il est important de l'habituer à ce "toilettage" dès son plus jeune âge afin que la séance devienne un moment de complicité entre vous et votre chat, qui vous signifiera son plaisir par ses ronronnements!

L'arrivée du chaton.

on ven, 01/04/2011 - 21:55

     Même si le chaton Maine Coon est curieux et téméraire, il lui faudra sans doute un petit temps d'adaptation à son arrivée dans votre foyer.

     Une pièce de taille raisonnable dans laquelle vous aurez disposé toutes ses affaires (gamelles, litière, coussin ou panier et jouets) sera un bon point de départ. Dès qu'il s'y sentira à l'aise, vous pourrez lui ouvrir les autres pièces afin qu'il continue son exploration .

     L'astuce: le jeu est votre meilleur allié pour rassurer et faire découvrir son nouveau territoire à votre chaton.

    Facétieux mais attentif, le chaton Maine Coon s'éduque facilement.

Un "NON" ferme, un claquement de mains, suffiront à lui signifier que ce qu'il fait dépasse les limites!